Les services de soins palliatifs devraient avoir une priorité plus élevée, selon NICE

Les services de soins palliatifs devraient avoir une priorité plus élevée, selon NICE

Les services de soins et d’information pour les personnes atteintes de cancer et leurs familles devraient être développés Les patients atteints de cancer devraient avoir accès à une gamme de services à partir du moment où leur cancer est diagnostiqué pour les aider à faire face à leur maladie et à son traitement, disent les recommandations du Institut national d’excellence clinique (NICE). Ils devraient recevoir des nouvelles importantes de la part des cadres supérieurs qui ont été formés à une communication efficace et ils devraient avoir accès à un intervenant clé, s’il y a lieu, pour guider les services offerts par chaque réseau de lutte contre le cancer. Les commissaires et les fournisseurs de services de cancérologie du NHS en Angleterre et au Pays de Galles doivent également veiller à ce que les patients atteints d’un cancer avancé aient accès à des services de consultation insuffisance rénale chronique. 24 heures sur 24, sept jours sur sept, et que les omnipraticiens et les infirmières qui soignent les patients à domicile ont accès à des conseils spécialisés en tout temps. Une enquête sur les patients atteints de cancer publiée en 2002 a montré que satisfaits de leurs soins, beaucoup d’autres disent ne pas avoir reçu l’information ou le soutien dont ils avaient besoin. Plus de 230 000 personnes en Angleterre et au Pays de Galles reçoivent un diagnostic de cancer chaque année et un quart de tous les décès sont dus au cancer. Alison Richardson, professeur de soins infirmiers en cancérologie et en soins palliatifs, a déclaré: “ Toute personne ayant été atteinte du cancer comprend l’importance des soins de soutien et des soins palliatifs prodigués par un très large éventail de professionnels de la santé et des services sociaux. La preuve démontre qu’en plus de recevoir les meilleurs traitements pour leur cancer, les patients veulent être traités comme des individus, avec dignité et respect, et faire entendre leur voix dans les décisions sur le traitement et les soins. ”

Sylvie

Les commentaires sont fermés.