Sous-dosage blâmé pour douleur palliative

Sous-dosage blâmé pour douleur palliative

Un examen des erreurs médicamenteuses rapportées impliquant des opioïdes en soins palliatifs montre que le sous-dosage est répandu et probablement la principale raison pour laquelle les patients ressentent de la douleur.

Dans un article qui examinait les erreurs d’opioïdes dans trois services de soins palliatifs hospitalisés en Nouvelle-Galles du Sud sur une période de deux ans, plus de la moitié des erreurs (57%) concernaient des patients recevant une dose plus faible un tiers des cas.

La plupart des erreurs impliquaient la morphine (35%) ou l’hydromorphone (29%).

«Les erreurs d’administration d’opioïdes représentaient 76% des erreurs d’opioïdes rapportées, principalement en raison d’erreurs de dose omises (33%) ou de fausses doses (24%)», écrivent les auteurs dans BMJ Supportive and Palliative Care.

La majorité des patients avaient un cancer et étaient âgés de 70 ans.

Le professeur Debra Rowett, de l’école de pharmacie et de sciences médicales de l’Université de SA, a déclaré: «Les cliniciens en soins palliatifs ont identifié que l’utilisation sécuritaire des opioïdes est une priorité pour la sécurité des patients. « 

Elle dit qu’un taux plus élevé d’erreurs se produit dans les environnements de soins palliatifs que d’autres services de soins de santé.

Les chercheurs disent qu’une meilleure compréhension des facteurs qui contribuent à ou atténuer les erreurs d’opioïdes est une priorité rebond.

Vous pouvez accéder à l’étude ici

Sylvie

Les commentaires sont fermés.