“ Polypill ” pour lutter contre les maladies cardiovasculaires

“ Polypill ” pour lutter contre les maladies cardiovasculaires

Rédacteur — La présence d’une statine dans le “ Polypill ” implique un rapport coût-efficacité favorable de l’agent anticholestérol pour la prévention primaire.1,2 Medline rapporte 18 études originales (de 1995 à juin 2003) évaluant la rentabilité des statines pour cette indication (8 indépendantes, 10 parrainées3) .Dans les huit rapports indépendants , les variations interétudes du coût par année de vie gagnée sont extrêmement larges (à 000 chez les hommes), ce qui montre une profonde incertitude dans la commodité de cette indication des statines. D’autre part, les 10 rapports parrainés soulèvent la question de savoir si le Le commanditaire a une influence sur l’étude. Les résultats de ces 10 articles sont toujours en faveur de la statine produite par le promoteur (10/10, 100%, P = 0,00098 par test Signs). La figure résume cinq études; les cinq autres (non présentés dans la figure parce que leurs résultats ne sont pas des coûts par année de vie gagnée) indiquent une tendance identique, favorisant la statine du promoteur. Ce taux impressionnant de 100% implique que toutes ces 10 études sont biaisées par la présence du sponsor.Une explication est que le niveau élevé d’incertitude dans les indices pharmacoéconomiques (comme indiqué par les coûts indépendants par “ année gagnée) génère un contexte où les études sponsorisées peuvent être orientées vers le résultat souhaité. Un autre inconvénient est que la question de recherche de huit études sur 10 n’a pas abordé le point de comparaison des statines par rapport à aucune statine (la plus pertinente d’un point de vue scientifique) mais a considéré seulement les comparaisons d’une statine avec une autre. question intéressante). 3 ​ 3Figure 1Coût l’efficacité des statines pour la prévention primaire des événements cardiovasculaires v pas de traitement dans cinq études parrainées par les sociétés pharmaceutiques.3 Euros, dollars canadiens et livres ont été convertis en dollars au 18 juillet 2003 l’efficacité clinique, nos données fournissent une image négative sur la valeur scientifique de la recherche pharmacoéconomique sur la prévention primaire avec les statines. Des données rigoureuses sur la rentabilité sont encore nécessaires avant que l’on puisse proposer une utilisation indifférenciée des statines chez les personnes âgées de 55 ans et plus.1,2

Sylvie

Les commentaires sont fermés.