Augmenter les taux de réponse aux questionnaires postaux

Augmenter les taux de réponse aux questionnaires postaux

Rédacteur — La revue systématique d’Edwards et coll. Est utile à ceux d’entre nous qui conçoivent et utilisent couramment des questionnaires dans notre recherche. 1 Un domaine non couvert par l’examen, qui est important, est la qualité de la réponse. Les taux de réponse sont clairement importants, mais la qualité des réponses est également importante car les questionnaires retournés avec des questions manquantes ou incorrectement remplies auront le même effet qu’une mauvaise réponse. Dans une étude pilote de questionnaires pour un essai chez des personnes ayant des ulcères veineux, l’un d’entre nous (CPI) a remarqué que de nombreux articles sur le SF12 avaient été soit manqués, soit mal complétés. Les questions qui ont été manquées étaient celles du format tige et feuille du SF12; Nous n’avons donc pas manqué de répondre à des questions dans un format autonome. Nous avons donc modifié la présentation du questionnaire en remplaçant toutes les questions de base par des questions autonomes. Nous avons ensuite testé la version révisée dans un essai randomisé auprès de 1500 femmes âgées de 70 ans et plus2. Les taux de questionnaires retournés ne différaient pas, mais il y avait une grande différence dans la proportion de questions manquantes ou incorrectement complétées.Ainsi 26.6 % de femmes ayant raté ou mal complété au moins un item dans la version standard du SF12 contre seulement 8,5 % pour la version révisée (différence = 18.1 &#x00025 ;, 95 % intervalle de confiance 11.1 % à 25.1 %). La qualité de la version révisée a été testée dans une analyse factorielle, qui a montré qu’elle avait une fiabilité interne similaire à la version standard. Bref, il faut donc se préoccuper des facteurs qui améliorent la qualité des réponses ainsi que des taux de réponse anis.

Sylvie

Les commentaires sont fermés.